Démonter les fake news

Accueil / Actualités/ Démonter les fake news

Les  Secondes MCDBTP ont, durant cette année scolaire,  travaillé sur les fake news pour mieux les combattre.

Une éducation à la citoyenneté

Le projet d’Éducation aux Médias et à l’Information (EMI), SKIP/ASKIP initié par la Région et la Ligue de l’Enseignement, vise à former les élèves à la citoyenneté en développant leur sens critique face aux informations qui leur parviennent : ‘’SKIP’’  pour abandonner les fake-news, théories conspirationnistes  et autres thèses complotistes / ‘’ASKIP’’ pour ne pas partager une information non-vérifiée (“ASKIP” étant une contraction de l’expression “À ce qu’il paraît” qui peut être employée pour relayer une rumeur potentiellement fausse).

Une plongée dans le monde du journalisme

Les élèves de 2MCDBTP (Métiers de la Construction Durable et du Bâtiment et des Travaux Publics), accompagnés de M. André, professeur de Lettres-Histoire-Géographie-EMC, de M. Harter de La Ligue de l’Enseignement du Nord et de leur documentaliste, ont travaillé durant plusieurs séances sur le monde du journalisme aidés par des professionnels.

Sheerazad Chekiak-Chaila, journaliste du collectif La Friche, est ainsi intervenue pour présenter son métier au travers de photographies de presse, l’occasion pour les élèves d’aborder de nombreux thèmes d’actualité couverts par les médias.

Ils ont également pu échanger avec Eve Charrin, journaliste en reportage pour le magazine Zadig, qui a partagé leurs réactions dans un article paru dans le dossier consacré au complotisme  du n°10 de cette revue que vous pouvez retrouver au CDI. (couverture du magazine ci-dessous)

Une fausse vidéo complotiste !

Lors des différents ateliers, les élèves ont ensuite appris comment était fabriquée et diffusée une fake news et comment la déjouer, en vérifiant les sources d’une information, à l’aide de recherches sur internet sur les titres, les photos et les contenus.

Ils ont enfin créé leur propre vidéo complotiste : recherche du thème, des faux arguments, mise en scène, afin de produire une fake news, et, ont pu, de cette manière, mieux encore, comprendre les techniques utilisées par les complotistes pour propager leurs mensonges ou faire des « clics » pour gagner de l’argent.

Un parcours qui a permis aux élèves de gagner en objectivité, en compétence et de développer leurs connaissances des médias !

 

 

M. Dalto, professeur documentaliste